Equipement de brassage de la bière

Découvrez le matériel nécessaire au brassage d’une bonne bière maison ! Des casseroles et des siphons ! Seaux de fermentation et bouchons de bouteilles ! Mettre son équipement en état de marche pour brasser une brasser de la bière donne l’impression de rentrer dans le laboratoire d’un scientifique fou. Certaines choses vous semblent familières, d’autres très étranges.

Votre équipement est certainement le plus gros coût initial du brassage maison- mais aussi le plus important pour votre succès et votre bonheur en tant que brasseur. Un mauvais équipement (ou pire, le fait d’essayer de s’en passer) peut vous causer de gros maux de tête et rendre toute votre expérience de brassage très frustrante. Mais vous n’avez pas non plus nécessairement besoin de l’équipement le plus fantaisiste, le plus brillant et le plus futuriste pour brasser de la bonne bière. Il est même possible de brasser presque uniquement avec des ustensiles de cuisine.

Vous pourrez utiliser cet équipement encore et encore, lot après lot, sauf pour les bouchons de bouteilles, que vous devrez utiliser neufs pour chaque lot. Si vous continuez à brasser, vous récupérerez assez rapidement cette dépense initiale.

Il s’agit de tout ce dont vous avez besoin pour brasser, y compris une marmite et une balance de cuisine (qui sont certainement parmi les plus grosses dépenses).
Juste l’équipement de brassage est bien moins cher si vous avez déjà des articles importants comme une marmite et une balance de cuisine, et que vous n’avez besoin que des articles spécifiques au brassage. Vous pouvez également faire des économies si vous conservez les bouteilles de bière de celles que vous buvez plutôt que de les acheter neuves.

Matériel nécessaire au brassage de la bière

  • Une marmite de 12 litres : Parfaite pour fabriquer de la bière en quantité. Si vous devez acheter une nouvelle marmite, c’est la taille recommandée (elle est également pratique pour faire de grandes quantités de bière). Mais si votre marmite actuelle contient au moins 10 litres cela conviendra aussi. Vous pouvez tout à fait commencer petit et augmenter en quantité si l’expérience du brassage vous plait.
  • Cuillère ou fourquet : Vous aurez besoin d’une cuillère qui peut atteindre le fond de votre marmite sans risquer de vous immerger dans un liquide bouillant. J’aime les cuillères qui ont une tête assez large, comme une pagaie, ou un fourquet si vous voulez aller plus loin dans l’expérience de brasseur.
  • Balance de cuisine électrique : La précision est la clé du succès dans le domaine de la brasserie. Si vous avez hésité à acheter une balance électrique, c’est le moment de le faire. Ce n’est pas forcément un objet de fantaisie, mais quelque chose qui peut facilement passer du gramme à l’once et qui peut mesurer avec précision jusqu’à 1 gramme.
  • Thermomètre à lecture instantanée : Un thermomètre est un autre équipement indispensable pour un brassage précis. Je recommande d’en avoir un numérique. Un thermomètre qui se fixe sur le côté de la marmite serait également très bien. Les thermomètres à viande ne sont pas vraiment assez précis et prennent trop de temps pour mesurer la température.
  • Désinfectant : Il est très important de garder tout votre équipement propre et désinfecté tout au long du processus de brassage pour obtenir une bière au bon goût. Achetez un désinfectant facile à utiliser et fiable. Ou bien faites bouillir tout votre matériel pour éliminer les bactéries.
  • Un fermenteur : Pour créer un environnement adéquat pour votre moût, cela permettra à la levure de se multiplier.

Matériel utile au brassage

  • Sac de brassage ou passoire : Ce n’est pas obligatoire mais très utile. Vous pouvez en utiliser un pour séparer le malt du reste du mélange pendant le brassage. Il en faut un assez grand pour contenir quelques kilos de grains humides. Il s’insère facilement dans le haut de votre marmite de stockage et de votre seau de fermentation. Si vous utilisez une passoire, plus elle a de trous, mieux c’est.
  • Un entonnoir : Pour transvaser vos contenus dans de nouveaux contenants, cet objet est optionnel mais très utile, croyez moi

Équipement nécessaire à la fermentation

  • Seau et couvercle en plastique: Ce sera votre fermenteur primaire pour la première étape de la fermentation. Il sert également de seau de remplissage, de seau de désinfection et de seau d’embouteillage à d’autres moments du processus de brassage ! Assurez-vous qu’il s’agit d’un seau en plastique alimentaire et que le couvercle s’enclenche bien. Veillez également à ce qu’un trou revêtu de caoutchouc soit percé dans le haut du seau ; c’est là que vous insérerez le sas.
  • Barboteur : Un barboteur est un petit appareil pratique qui permet aux gaz de s’échapper du seau pendant la fermentation de la bière. Il ne laisse rien entrer à l’intérieur, comme les bactéries errantes. Il doit être remplis d’eau, jusqu’à la « ligne de remplissage », afin de fonctionner efficacement comme une barrière contre l’extérieur. Les barboteurs à bulles et les barboteurs en trois parties sont les plus courants.
  • Densimètre ou réfractomètre : Les deux outils sont capable de donner la densité initiale du moût. Ce qui vous permettra de connaitre le taux d’alcool présent dans votre bière et de savoir si votre fermentation primaire est finit. Faites votre choix entre les deux, ils ont la même capacité, une précision légèrement supérieur avec le densimètre. Mais il faudra prélever davantage de bière pour connaitre la densité alors qu’une seule goutte est nécessaire pour connaitre la densité avec l’utilisation du réfractomètre.

Matériel de brassage utile à la fermentation 

  • Dame Jeanne : Il est aussi possible d’utiliser un fermenteur en verre. Tout aussi efficace que le seau en plastique, il permet à la bière de n’avoir aucun arrière goût. Il gardera aussi plut longtemps ses propriétés de fermenteur. Plus avantageux que le seau en plastique car plus durable et plus écologique ! Cela permettra aussi une fermentation de meilleure qualité, le verre est le matériaux idéal car il protège des rayons UV.

Equipement d’embouteillage

  • Transvaseur : Vous aurez besoin d’un transvaseur lorsque vous transférerez la bière du seau à la dame jeanne. Et une deuxième fois lorsque vous embouteillerez la bière, sauf si vous utilisez un seau de fermentation muni d’un robinet, qui facilite grandement l’embouteillage. Nous parlerons de la façon d’utiliser cet équipement lorsque nous en arriverons à cette étape. Pour l’instant, sachez que vous en aurez besoin ! Vous pouvez aussi transvaser votre mélange à l’aide d’un entonnoir. Cela si vous ne souhaitez pas investir de suite dans un transvaseur.
  • Capsuleuse : Si vous voulez encapsuler vos bouteilles il vous faudra investir dans une capsuleuse. Vous pouvez aussi faire le choix d’utiliser des bouchons mécaniques, plus économique et tout aussi efficace.
  • Capsules de bouteille : Vous devrez utiliser des bouchons neufs et non utilisés pour chaque lot de bière que vous embouteillez. Les capsules à couronne ordinaire fonctionnent très bien.
  • Bouteilles de bière : Les bouteilles de bière peuvent être utilisées encore et encore. Gardez-les et utilisez-les autant de fois que vous le souhaitez ! Il vous faudra environ 15 bouteilles de 33cl pour vos 5 litres de bière. Assurez-vous que vos bouteilles soient toutes teintées en brun, afin de protéger la bière des rayons UV. Il est également possible de réutiliser les bouteilles de bière achetées en magasin

Et la suite ?

Vous vous lancez dans le brassage à une époque où il est facile de trouver le matériel nécessaire pour brasser. Beaucoup de boutiques en ligne propose les ustensiles nécessaires au brassage de la bière.

Maintenant que vous avez une idée du matériel il faut penser aux ingrédients. Nous vous invitons à consulter notre prochain article sur la liste des ingrédients nécessaire à un brassage maison !

Les étapes du brassage de la bière maison

Retrouvez les différentes étapes du brassage de la bière maison !

  1. Préparation du matériel de brassage
  2. Préparation des ingrédients de la bière
  3. Nettoyage du matériel
  4. Désinfection du matériel
  5. Brassage de la bière
  6. Fermentation de la bière
  7. Embouteillage de la bière